Onsen, mon amour

2019/09/03

Onsen, mon amour

Aujourd’hui, pour votre plus grand bonheur, nous vous proposons de plonger dans le monde fabuleux des onsens ! Attention, cet article vous donnera probablement envie de prendre un bain avec des inconnus, soyez prêts !

 

 

Pour commencer, parlons du mot « onsen », s’écrivant en japonais avec les deux kanjis suivants : 温泉, qui signifient respectivement « chaleur » et « source / fontaine ». Une fois n’est pas coutume, nous sommes face à une traduction limpide.

Il est dit que les premiers onsens ont été « découverts » par des chasseurs des temps anciens qui, poursuivant leurs proies, seraient tombés sur ces bains brûlants, puants (le soufre n’est clairement l’odeur la plus charmante) et fumants et auraient remarqué que les bêtes blessées se plongeaient dans ces bains chauds pour soigner leurs plaies. « Si les animaux le font, il y a forcément une bonne raison » se sont-ils probablement dit. Et voilà ! 3 000 ans plus tard, les gens réservent des mois à l’avance pour se mettre tout nu dans les bains les plus réputés de ce pays en forme de banane.

Certains affirment que ceci explique en partie pourquoi les Japonais considèrent souvent les animaux comme des divinités et aujourd’hui encore vous pouvez voir des statues d’ours ou héron qui ornent les entrées de certains onsens.

La préfecture de Miyazaki n’est pas réellement connue pour ses onsens, contrairement par exemple à la préfecture d’Oita et ses villes de Beppu et Yufuin. Toutefois, la qualité des onsens de Miyazaki n’a rien à envier aux préfectures voisines !

« oh mon Dieu quelle ville laide ! » vous vous dites ?… Bienvenue à Beppu!

Kobayashi étant située au pied des volcans de Kirishima, nombreux sont les onsens présents dans les environs. Nous avons déjà 7 onsens à Kobayashi, et si l’on compte ceux des deux villes voisines d’Ebino et Takaharu, nous arrivons autour de 30 onsens différents. De quoi justifier un séjour d’un mois par chez nous pour tester un onsen par jour 😊

Lors de votre quête du meilleur onsen de la région, ne commettez pas d’impair. Voici les règles à suivre pour ne pas passer pour un novice.

—————————————————

AVANT LE BAIN :

Au moment d’entrer dans un onsen, vous devez évidemment payer le droit d’entrée (le paiement se fait parfois via une machine à tickets). Je ne suis pas experte sur le tarif moyen au Japon mais à Kobayashi et ses environs, il vous faudra payer entre 300 et 500 yens pour profiter des joies du bain. Vous pouvez aussi louer une grande serviette pour une centaine de yens et acheter une petite serviette également pour une centaine de yens.

Mais pardi…Pourquoi deux serviettes ?

→ La grande : à utiliser seulement pour vous essuyer une fois le bain terminé. Elle reste donc impérativement au vestiaire

→ La petite (non obligatoire) : à utiliser pour se laver, se frotter lors de la douche qui précède le bain, un peu comme un gant de toilette. Peut aussi être utilisée pour vous couvrir le sexe pendant que vous vous déplacez d’un bain à un autre. Attention : cette petite serviette ne doit jamais entrer ou toucher l’eau du bain car c’est considéré comme sale. Vous pouvez donc la poser sur votre tête pour avoir l’air particulièrement ridicule ou bien la poser au bord du bain.

Ne vous trompez pas de bains et choisissez bien celui qui correspond à votre sexe :

→ 女 Femme

→ 男 Homme

Si les kanjis ne sont pas votre tasse de thé (comme je vous comprends), alors repérez-vous aux codes couleur, qui sont les mêmes que chez nous : bleu pour les hommes et rouge/rose pour les femmes.

Vous voyez ? Facile comme tout !

(Entrée du onsen Gokuraku dans le village de Takaharu)

Trouvez un petit casier disponible pour y déposer vos vêtements et vos affaires personnelles. Petit conseil : allez aux toilettes avant le bain… car le bruit des douches et de l’eau qui coule dans le bain peut vite devenir une torture pour votre vessie.

Une fois nu comme un ver, vous pouvez prendre votre petite serviette (voir explication plus haut) et pousser les portes du paradis.

PENDANT LE BAIN :

Attention moment agréable, vous êtes complètement nu et avez probablement l’air totalement perdu et paniqué. Pas d’inquiétude, partez maintenant à la recherche des douches. Asseyez vous sur le petit tabouret placé devant chaque douche et … prenez une douche…assis (nan mais ça paraît simple comme ça hein, mais vous verrez).

Vous pouvez utiliser le petit bac également placé devant la douche pour le remplir d’eau chaude et vous le verser sur le corps pour vous rincer. Vous pouvez faire comme vous voulez, simplement lavez-vous longuement et correctement car vous devez entrer dans les bains propre comme un sou neuf, c’est la règle d’or.

 

Bain intérieur à Kannogo Onsen (Kobayashi)

Une fois la douche terminée, vous pouvez donc entrer dans le bain qui vous fait envie. Selon les onsens, vous trouverez plusieurs bains, en intérieur et extérieur, des bains froids et parfois des saunas. Vous pouvez entrer dans tous les bains que vous souhaitez sans reprendre de douche à chaque fois. Personnellement, après observation j’ai remarqué que beaucoup de femmes alternaient les bains chauds et froids. Après m’être fait violence pour moi aussi entrer dans les bains froids, j’avoue y avoir pris goût et j’alterne maintenant sans peine.

Attention :

– Ne vous baignez pas trop longtemps au risque de vous sentir nauséeux.

– Hydratez-vous bien avant d’entrer le bain.

– Il est interdit de prendre des photos dans le bain.

– Il est interdit d’éclabousser, plonger et nager dans le bain.

– Il est interdit d’envoyer bouler les gens quand ils vous demandent pour la 352e fois de quel pays vous venez.

– Il est en général interdit d’entrer dans les bains si vous avez un tatouage… Toutefois si ce dernier est discret alors il est peu probable que l’on vienne vous embêter.

APRES LE BAIN :

Une fois que votre corps vous remercie pour ce moment de pure détente, vous pouvez sortir du bain avec le sourire satisfait et vous diriger de nouveau vers les vestiaires. Pas besoin de reprendre une douche, déjà par définition vous êtes super propre et enfin cela enleverait tous les jolis minéraux bons pour la santé de votre peau.

Personnellement j’essaye de m’essuyer au maximum avec la petite serviette et j’essore cette dernière avant de retourner dans les vestiaires.

Une fois rhabillé, il est temps de boire une de ces petites bouteilles de lait que vous trouverez dans les distributeurs automatiques. Comme cette histoire de bains froids, je voyais tout le monde siroter sa bouteille de lait comme Léon et c’est devenu une de mes habitudes après le bain, je vous le conseille 😊

De manière générale, il est fortement conseillé de bien vous hydrater avant ET après le bain !

 

Placement produit quand tu nous tiens

 

—————————————————

LE PLAISIR DU ONSEN

Ce n’est pas facile d’expliquer pourquoi parfois on a envie d’aller au onsen. Après tout, pourquoi ne pas prendre simplement un bain chez soi ? Pour moi c’est un peu comme la différence entre étudier chez soi et étudier à la bibliothèque ou dans un petit café. En plus des bienfaits liés aux minéraux présents dans l’eau, il y a un côté social et unique à partager ce moment du bain, ce moment tout nu. C’est assez obscur pour nous, mais le moment du bain peut être un vrai moment de partage, et un moment de partage particulièrement fort sachant que vous vous mettez littéralement à nu, vous n’avez plus rien à cacher. Si chez nous la nudité comporte toujours une connotation sexuelle, ce n’est pas du tout le cas au Japon. Malgré leur pudeur sur la plage (« rah je suis encore la seule en maillot de bain sur la plage mais c’est quoi ce délire ? »), les Japonais et Japonaises n’ont aucun problème avec la nudité. Celle-ci n’est pas du tout taboue ou malaisante. Au contraire elle est très agréable, voire libératrice. Passées les premières fois où l’on n’ose pas se déshabiller devant tout le monde, ou juste voir autant de gens nus d’un coup, vous pourrez vous détendre et apprécier ce moment si particulier. Et vous découvrirez également avec étonnement que cela permet de mettre une grande claque à une bonne partie de vos complexes. Jamais vu autant de femmes nues de ma vie et finalement on est toutes faites pareilles (sauf, bien sûr, si vous rencontrez Adriana Karembeu dans le bain).

Si vous avez le courage, car ce n’est pas toujours un exercice facile, de partager le bain avec un ou une amie, alors vous sentirez encore plus intensément ce moment de partage et vous verrez à quel point il est agréable de discuter et de se relaxer ainsi.

En effet, le principe du onsen n’est pas tant l’hygiène du corps que l’envie de se relaxer.

Vous pourrez remarquer que dans toutes les maisons, et même dans les plus petits clapiers appartements japonais vous trouverez toujours la douche et le bain séparés. Le temps du bain est indispensable pour se relaxer, et cela va plus loin que le simple fait de se laver. Il y a également l’idée de se libérer de la fatigue de la journée de travail, et cela n’est possible que par le moment du bain, un moment de chaleur et de calme. Moment impérativement quotidien au Japon… ou en tous cas dans les campagnes. Certaines personnes (agées), vivant dans de vieilles bâtisses, ne possèdent pas de salles de bain à proprement parler et viennent donc chaque jour au onsen pour leur bain. Le onsen local auquel je me rends le plus souvent a d’ailleurs eu le malheur de faire passer ses prix de 500 yens à 600 yens (en gros de 4 à 5 euros). Je ne vous raconte pas le scandale que ça a provoqué. Le taux de fréquentation a largement baissé et les dames qui continuaient de venir au onsen ne parlaient quasiment que de ça dans le bain : « non mais 600 yens, ils se prennent pour qui avec ces tarifs ?! ».

30 euros un melon, oui, mais 5 euros le onsen, certainement pas !

(Hotwatergate oblige, l’établissement a finalement rétabli ses prix d’origine)

Tout cela pour dire que le bain fait partie de la culture du Japon (qu’on ne comprend jamais vraiment bien) et qu’il serait dommage de visiter le pays sans y goûter au moins une fois. Et une fois que vous y aurez goûté vous comprendrez l’addiction que cela provoque !

—————————————————

MES RECOMMANDATIONS :

Maintenant que vous savez que le onsen au Japon est un vrai bonheur et que ce serait une erreur monumentale de passer à côté, voici mes recommandations pour les onsens de Kobayashi et ses environs. Personnellement, je ne recommande pas particulièrement les onsens les plus connus du Japon (Hakone, Atami, Beppu etc) qui attirent beaucoup de touristes et manquent de ce petit côté « local » et convivial. En gros, qui manquent de petites dames qui ne parlent pas un mot d’anglais et un japonais incompréhensible mais semblent vouloir commmuniquer avec vous par tous les moyens. Allez, je lance le mot, ça manque d’authenticité !

Kannogo Onsen : Onsen avec de grands et nombreux bains. Même pendant les heures d’affluence vous ne serez jamais trop serré dans les bains, ce qui est plutôt agréable. Kannogo onsen étant un ryokan, vous pouvez également y passer la nuit et profiter de certaines chambres avec bain privatif #bonheurabsolu.

Enfin, si vous êtes en couple, ou si vous êtes trop timide … ou si vous avez un immense tatouage de dragon ball Z dans le dos (oui oui je sais que tu te reconnais), alors vous pouvez opter pour le bain privé que vous pouvez louer pour 2000 yens pour une heure.

Lien : https://kobayashi-machi.com/fr/3083

 

Bain privé extérieur à Kannogo Onsen

 

Gokuraku Onsen : Situé dans le village de Takaharu, ce onsen vous ravira par son ambiance si calme et magique. Beaucoup plus petit que Kannogo, le cadre y est beaucoup plus intime et charmant. Il est également possible de prendre une chambre dans ce très beau ryokan, pour un budget assez conséquent si vous souhaitez dîner sur place.

Lien : https://kobayashi-machi.com/fr/3986

 

Bain extérieur à Gokuraku Onsen

 

Yunomoto Onsen : Lui aussi situé dans le village de Takaharu, ce petit onsen ne paye pas de mine mais il est en vérité très connu car c’est un des rares onsens effervescents (ne concerne que 3% des onsens du pays). La petitesse du onsen et sa réputation font que les bains sont souvent plein à craquer et que vous risquez de toucher malencontreusement les fesses de votre voisin ou voisine (grand moment de gêne).

Ses bienfaits pour le corps et contre la fatigue sont reconnus à travers le pays et nombreux sont les athlètes qui y passent pour se soigner ou juste se relaxer.

Les chambres sont simples et peu chères, la nourriture est fabuleuse et le service est d’une gentillesse incroyable.

Lien trip advisor : https://www.tripadvisor.fr/Hotel_Review-g1121566-d4889073-Reviews-Yunomoto_Onsen-Takaharu_cho_Nishimorokata_gun_Miyazaki_Prefecture_Kyushu.html

 

 

Bain intérieur à Yunomoto Onsen

 

Shiratori Onsen : situé dans la ville d’Ebino, ce onsen est divisé en deux établissements, l’un au pied des montagnes (下湯 = « Bain du bas ») et l’autre à environ 1000m d’altitude (上湯= « Bain du haut »). Si vous souhaitez profiter d’un délicieux moment de détente en profitant d’une vue à couper le souffle, alors à l’évidence je vous conseille le deuxième. Petit conseil pour une fabuleuse journée : allez grimper la montagne de Karakunidake et sur le retour passez par ce petit onsen pour vous laver et vous relaxer avant d’aller vous faire une petite grillade en ville.

Lien (en japonais) : http://shiratori-onsen.com/

 

Lieu parfait pour vivre d’amour et d’eau chaude

C’est sur cette petite boutade que se termine cet article qui, je l’espère, vous donnera envie de tester les joies des sources chaudes japonaises, où que ce soit à travers le Japon (mais de préférence par ici!).

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin de plus amples informations ! 

Bon bain à tous!

 

——————–
Lorraine
All