Les cascades de Mamako (Sukimuland)

Les cascades de Mamako (Sukimuland)

[Mamako et sa légende locale]

Les cascades de Mamako sont visibles depuis le très impressionnant pont suspendu de Sukimuland.

Ce site offre un endroit parfait pour se rafraîchir pendant la chaleur estivale et profiter des activités marines proposées sur le lac Ono (paddle et kayak, sur réservation).

Les couleurs de l’automne vous raviront également.

Si vous souhaitez profiter pleinement de cet endroit paisible et fabuleux, nous vous conseillons vivement de passer la nuit à l’auberge Karukaya, vous n’aurez que peu d’occasions de vous arrêter dans un si beau lieu.

 

 

La légende de Mamako en elle-même :

« Mamako » en japonais signifie « mère et enfant » et la légende qui entoure cette cascade raconte l’histoire (classique) d’une cruelle belle-mère et le malheur de l’enfant qui ne parvient pas à se faire aimer de cette marâtre. Un beau jour, la belle-mère décide d’inviter l’enfant à se balader au sommet de la cascade. Arrivés en haut de la cascade, la mère et l’enfant font une pause, et la mère, pour la première fois, pose la tête de l’enfant sur ses genoux et lui caresse le visage. L’enfant est heureux de ce geste d’amour tant attendu, il joue sans se faire remarquer à nouer ensemble sa ceinture de kimono et celle de sa belle-mère. Soudainement, la belle-mère pousse l’enfant d’un geste brusque du haut de la cascade, mais étant attachée au kimono de l’enfant, elle se voit subir le même sort que l’enfant et tous les deux meurent au pied de la cascade.